Menu
Une question ?
Une demande de devis ?
N'hesitez pas à nous contacter

Tel : 03.20.60.48.98.

Port : 06.51.36.78.47.

9, rue Claude Debussy 59930 La Chapelle-d'Armentières

Rénovation énergétique, et chantier de la criminalité organisée.

26/12/2021

Un responsable de la gendarmerie lors d'un récent webinaire ministériel a affirmé que dans le secteur de la rénovation énergétique , certaines méthodes utilisées par des réseaux d'éco-délinquance s'apparentent à celles du "crime organisé".

 

 D’après la gendarmerie nationale , lors d'un webinaire organisé par la coordination interministérielle du plan de rénovation énergétique des bâtiments , le 9 décembre dernier, la rénovation énergétique constitue,  un "nouveau chantier de la criminalité organisée". Morgan Denieul, analyste en délinquance financière à la gendarmerie nationale ainsi que de nombreux acteurs de la filière de la rénovation énergétique , ont ainsi détaillé les différents types d'éco-délinquance dont les auteurs profitent des  aides accordées aux particuliers (Certificats d’énergie , MaPrimeRénov') pour s'enrichir rapidement, en réalisant des travaux totalement inefficaces et même parfois dangereux quand il peut s’agir de poser des panneaux solaires.

 

 Les personnes âgées abusées en priorité.

 

Cette "délinquance de proximité" s’opère sous la  forme de sociétés locales ou parfois itinérantes, qui cherchent surtout à abuser les  personnes âgées, ou celles qui sont diminuées physiquement ou mentalement. Le but étant d’ouvrir  de nouveaux chantiers par le biais "d’informations ou de manœuvres trompeuses". Lorsque la victime ne peut pas payer, dans une volonté d'abus de faiblesse on lui propose alors un crédit à la consommation qui l'endette lourdement,. "Les préjudices atteignent parfois des centaines de milliers d'euros", déclare Morgan Denieul. Les proches des victimes découvrent souvent trop tard que leurs aînés ont été ainsi abusés.


Des fonds d'origine occulte, pour le blanchiment d'argent.

 

Une autre forme de criminalité, encore plus organisée et transnationale, qui dispose de "ressources financières très importantes", s'intéresse également au marché de la rénovation énergétique en France . Le fonctionnement de celle-ci agit de façon pyramidale, il y a au sommet des sociétés-mères, possédant le label 'reconnu officiellement et garant de l'environnement' (RGE), qui négocient en disposant de fonds d'origine occulte . Comme le détaille l'analyste , "ces opérations , s'inscrive dans une logique de blanchiment d'argent".

 

 

Retour aux actualités
Actualités