Menu
Une question ?
Une demande de devis ?
N'hesitez pas à nous contacter

Tel : 03.20.60.48.98.

Port : 06.51.36.78.47.

9, rue Claude Debussy 59930 La Chapelle-d'Armentières

LES PASSOIRES THERMIQUES DE PLUS EN PLUS VENDUES DANS LES GRANDES VILLES

14/11/2021

Selon une étude du site SeLoger , les mises en vente des passoires thermiques, qui sont des habitations bientôt interdites à la location ,  sont  massives et c’est un mouvement de fond qui est en train de s'engager.

Faute de pouvoir les rénover à temps , les Français sont en train de se débarrasser de leurs passoires thermiques , l’étude de Se Loger.com montre qu’il existe une progression spectaculaire des mises en vente des logements les plus énergivores. Sur la plupart des grandes villes étudiées , il existe ainsi d'importantes progressions.

Du point de vue de l'évolution du nombre des biens proposés à la vente sur SeLoger entre la période allant de septembre 2019 à octobre 2021 , c’est à Rennes que le mouvement est le plus important, avec une hausse de 74% des annonces de vente pour les logements ayant une étiquette de DPE (diagnostic de performance énergétique) E, F ou G. La hausse est de 72% à Paris, de 70% à Nantes ou encore de 66% au Havre. Autres villes très touchées par le phénomène: Lyon (+43%) et Lille (+41%).

 

Interdiction progressive à la location à partir de 2025

 

La loi Climat, votée le 22 août, consacre un chapitre à la lutte contre les passoires thermiques. Pour contraindre les propriétaires de rénover leur logement, le texte a mis en place des interdictions de mise en location, et des interdictions d’augmentation du loyer. En 2025 les logements classés G ne pourront plus être loués. Ce sera au tour des étiquettes F en 2028, puis E en 2034. Le phénomène des mises en vente prend donc de l'ampleur au fure et à mesure que les échéances se rapprochent .

 

Durant ces délais , les propriétaires devront donc faire les travaux nécessaires. Quand on sait que pour une rénovation globale, la facture grimpe très vite. Ainsi, selon les estimations de AC Environnement, une société de diagnostic immobilier qui dispose de 50 agences en France ; il faut compter au minimum 50.000 euros pour faire passer un logement d'une étiquette G à D par exemple, ,

C’est un budget souvent trop important pour certains ménages qui, malgré les aides publiques, supportent un reste à charge encore trop lourd. D'autant qu’il existe une autre difficulté: l’accès au crédit pour financer les travaux. Le plus souvent, la seule solution reste donc la vente. Une option visiblement privilégiée par de plus en plus de propriétaires de passoires thermiques.

 

Retour aux actualités
Actualités