Menu
Une question ?
Une demande de devis ?
N'hesitez pas à nous contacter

Tel : 03.20.60.48.98.

Port : 06.51.36.78.47.

9, rue Claude Debussy 59930 La Chapelle-d'Armentières

La ruée sur l’autoconsommation solaire.

15/05/2022

Depuis que les prix de l’énergie grimpent , bon nombre de Français prévoient d’installer des panneaux photovoltaïques pour diminuer leurs factures de consommation. D’ailleurs depuis  un an leur nombre a bondi de 60% avec 150 000 personnes qui ont désormais opté pour l’autoconsommation solaire. Une solution plus économique que de la revendre à  Enedis parce que désormais l’électricité qui est rechetée est moins chère, au kilowattheure, que celle du réseau.

Avec le prix de l’électricité en hausse, et qui va encore augmenter quand l’État prendra la décision de diminuer ses aides, on peut dire que les panneaux photovoltaïques ont la côte. A ce jour on compte 150.000 Français ayant choisi ce système d’autoconsommation solaire, c’est un boom de 60% sur un an. De nombreuses entreprises de travaux énergétiques affichent des carnets de commandes complets et une activité qui s’est intensifiée ces derniers mois.

Une facture d’électricité réduite de 30 %.

À Mitry-Mory, en région parisienne, Mme Folliot a pris l’initiative d’installer un système solaire sur son toit , après avoir constaté à quel point  ses factures avaient augmenté. Avant de lui installer les panneaux , Cédric Bocquet, directeur des opérations solaires de l’entreprise de travaux énergétiques Effy , lui a expliqué quelle serait la réduction de ses frais d'électricité lorsqu’elle aura des panneaux solaires sur son toit. 

Mme Folliot  lui montre sa dernière facture d’électricité  en lui expliquant : "Sur les douze derniers mois, je viens de régler un montant de 1.640 €",. Alors que "Je payais, avant la crise énergétique liée à la guerre en Ukraine, entre 900 et 1.000 € annuels", poursuit-elle. "En installant ces panneaux, je vais donc revenir à une facture comme avant."

Après un rapide calcul : - 30 % sur la facture, pour 10.000 € d’investissement : Mme Folliot   n’a pas hésité lorsqu’elle a compris qu’elle avait un avantage, même si son énergie solaire ne serait pas stockée , comme le précise. Cédric Bocquet après avoir effectué son repérage.Et depuis qu’elle se retrouve en situation de télétravail , elle pourra dorénavant consommer directement ce que son installation va produire.

Mme Folliot  après voir emmené Cédric  Bocquet dans son jardin, où sa toiture est exposée plein sud. Lui précise : "Ici, il y a du soleil toute la journée il y fait chaud l’été". C’est un critère idéal que ne manque pas de souligner Mr Bocquet : "Les panneaux  vont être installés sur deux rangées", décrit-il en pointant du doigt la toiture. "Une ligne de cinq panneaux au-dessus des deux Velux, et une ligne de trois panneaux juste en dessous entre les deux Velux".

En comptant le coût de cette installation, qu’elle finance à l’aide d’un crédit à la consommation, le prix de l'électricité produite par les panneaux de sa toiture reviendra moins chère de moitié par rapport au prix du réseau.

 

Jusqu'à 10 000 euros d'aides par foyer.

https://www.expertsolarfrance-gouv.fr

Retour aux actualités
Actualités