Menu
Une question ?
Une demande de devis ?
N'hesitez pas à nous contacter

Tel : 03.20.60.48.98.

Port : 06.51.36.78.47.

9, rue Claude Debussy 59930 La Chapelle-d'Armentières

Batteries , sites de stockage : la filière se développe dans le Nord.

01/01/2022

TotalEnergies lance le plus grand site français de stockage d’énergie par batteries à Dunkerque.

 

Sur le site de son ancienne raffinerie à Dunkerque, TotalEnergies a mis en service ce que l'industriel qualifie de plus grand site de stockage d’énergie par batteries de France. D’une capacité de 61 MWh, il compte 27 conteneurs conçus et assemblés par Saft. 


Une capacité de stockage de 61 MWh pour une puissance de 61 MW. TotalEnergies a annoncé mardi 21 décembre la mise en service cette semaine de ce qu'il qualifie de plus grand site de stockage d’énergie par batteries en France à Dunkerque (Nord). Cette installation supplante ainsi celle mise en service par RTE au printemps dernier en Bourgogne. Situé sur une ancienne raffinerie du groupe dans la cité portuaire, qui dispose déjà des réseaux électriques nécessaires, le site est composé de 27 conteneurs de 2,5 MWh conçus et assemblés par Saft, la filiale de TotalEnergies spécialisée dans les batteries pour l’industrie.

 

A Douai, Renault et Envision posent les bases d’une vallée européenne de la batterie.

 

Renault a annoncé un investissement à hauteur de 3 milliards d'euros pour construire une usine à Douai, posant la première pierre d'une future vallée européenne des batteries.

Renault va faire de la place sur son site historique de Douai (Nord) pour accueillir une usine de production de batteries, en partenariat avec le groupe chinois Envision.

Renault rapproche ses fournisseurs. Le constructeur automobile va faire de la place sur son site historique de Douai (Nord) pour accueillir une gigafactory d’AESC, filiale du groupe chinois Envision. Officialisé en présence du président de la République, ce partenariat doit permettre d’approvisionner le nouveau pôle électrique de Renault dans la région avec un investissement estimé à plus de 3 milliards d’euros. L’entreprise française a également annoncé un protocole d’accord pour monter au capital de Verkor, une start-up qui travaille sur un autre projet d’usine de batterie en France.

Retour aux actualités
Actualités